TEMOIGNAGES

Anne-Laure et Samuel, parents d’Amaury (3 ans à la MDE de la PS à la GS) et Valentine (actuellement en PS)

Chère Team,

Nous tenons à vous faire part de notre émotion puisqu’Amaury ne reprendra plus le chemin de la MDE, école si singulière qui l’a accompagné depuis 3 ans.

Certes, nous avons la chance de pouvoir faire durer le plaisir avec Valentine qui était cette année en toute petite section, mais il s’agit d’une page qui s’achève pour notre aîné et il convient d’en tirer un premier bilan.

Nous pensons qu’il n’y a pas de meilleur exemple de l’éducation dispensée à la Maison de l’Enfant que la fête d’anniversaire d’Amaury qui s’est déroulée (en décalé) début juillet. Nous avons pu observer ce que nous pressentions mais que nous n’avions pas réellement mesuré, en tout cas pas avec une telle intensité  : le plaisir pour eux de se retrouver ensemble, de se compléter et d’interagir en équipe, d’incarner véritablement un collectif. A les voir manœuvrer de concert pour résoudre des énigmes, réaliser des épreuves sportives, nous avons pu mettre le doigt sur la qualité de l’enseignement dispensée à la MDE. Chacun a pu prendre la place qui lui revenait avec ses qualités et ses faiblesses, chacun dans le collectif apportant sa pierre à l’édifice, en partage afin de réussir chaque objectif. Et quelle complicité ! Des enfants qui se connaissaient par cœur, qui ont eu la chance de grandir ensemble, dans l’empathie, à l’écoute, se soutenant les uns les autres (et les conditions atmosphériques étaient là pour en témoigner avec des averses soutenues par moments ce qui ne les aucunement déconcentrés).

Un grand merci à la Maison de l’Enfant pour avoir si bien su développer le plein potentiel de chaque enfant, pour lui avoir permis de manifester ses capacités humaines et sociales, de réaliser l’importance du groupe pour réussir ensemble avant sa propre réussite individuelle. Et d’avoir un esprit si bienveillant envers les plus petits… au-delà des connaissances acquises qui sont néanmoins impressionnantes en Grande Section cette année… Amaury a pu pleinement s’épanouir pendant trois belles années à vos côtés.

Ajoutons que notre fils, épuisé par sa journée de festivités, nous a attendu les jambes croisées en tailleurs devant notre porte d’entrée, pour ensuite se lever à nous dire : « c’est important de méditer… cela m’a permis de faire cesser mon mal de ventre de fin de journée… plus on médite souvent et longtemps, plus on augmente notre durée de vie. Il faut méditer ! »

De tout cœur merci, d’en avoir fait de si belles personnes… qui tout en se souhaitant bonnes vacances, s’attendaient à se retrouver pour le goûter des anciens… la MDE est plus qu’une école, c’est une grande famille, et les voir évoluer ainsi les uns avec les autres, présage bien de l’avenir.

Encore bravo à toute l’équipe pour votre engagement à toute épreuve (et ce, malgré les difficultés de l’année passée) et pour votre créativité (les œuvres sont là pour en témoigner. Nous avons été particulièrement impressionnés par celles réalisées en PS et TPS) et à l’année prochaine pour poursuivre avec Valentine !

Belles vacances à vous !

Anne-Laure et Samuel

Olivier et Gita, parents de Mila et Léo (3 ans à la MDE, de la PS à la GS)

Cette école c’est la joie à l’état pur, tous les jours!

Tous les jours les enfants sont stimulés par des activités pensées pour eux, sans les prendre pour des « enfants » : des scientifiques de renom sont invités à parler de leur recherches, une danseuse de ballet les initier au mouvement, Véronique leur fait découvrir les grands artistes en leur parlant de leur vie et en les faisant travailler à leur manière. Les spectacles de fin d’année sont préparé tout au long de l’année sous forme de projets à dimensions multiples, culturelles, artistiques, scéniques, historiques… cette année, covid oblige, l’équipe a innové et s’est lancée dans le tournage d’un véritable film : plan de tournages, écriture de scénario, répétitions, tournages… chaque enfants du plus petit au plus grand est impliqué et joue souvent plusieurs rôles. Le processus est largement aussi important que le résultat final, qui est à chaque fois époustouflant.

Les apprentissages de base tels que l’écriture, la lecture et les maths ne sont pas négligés pour autant. Au contraire, ils sont au cœur de toutes leurs activités mais intégrés de manière à être mis en pratique. Les résultats sont prodigieux et les enfants fiers. Mila a compris déjà tellement de concepts que beaucoup d’adultes ont de la peine à concevoir, l’univers, les trous noirs, mais aussi l’empathie, la médiation en cas de conflits.

Elle est tout simplement heureuse d’y aller chaque jour, et chaque minute de plus passée à l’école le soir ou lors d’une sortie la met en joie. Grace à nos deux enfants nous venons de passer 6 ans à la Maison de l’Enfant, dans laquelle nous avons aussi rencontré des amis et pu suivre les activités et les progrès grâce à la grande disponibilité de l’équipe.  Une telle école ne serait pas possible sans cette équipe passionnée, motivée, chacune avec ses compétences si complémentaires : Véronique l’âme de cette maison, la curiosité à l’état pure, Lili qui a le don avec les plus petits et un enseignement ludique des maths, Amy la douce galloise, musicienne, monteuse de film et Léonie une autre musicienne, énergique et ancienne élève de la maison! La maison de l’enfant c’est aussi la maison des parents. C’est douloureux quand vient le moment de la quitter!

 

Nathalie et Simon, parents de Charles (3 ans à la MDE, de la PS à la GS) 

Charles a eu la chance de passer 3 merveilleuses années au sein de la Maison de l’Enfant. Le temps a passé tellement vite… Nous nous rappelons avec émotion son entrée en petite section où, grâce à l’exceptionnelle Lili et sa talentueuse complice Léonie, nous avons vu Charles s’ouvrir au monde et s’épanouir. Avec patience et bienveillance, elles ont nourri son insatiable curiosité, encouragé sa créativité, accompagné son développement. Véronique a pris le relai, et avec elle il a progressivement appris à dompter ses peurs. Et même si le loup noir rôde encore, Charles a parcouru beaucoup de chemin !

Nous avons toujours pu compter sur une équipe disponible, respectueuse de chacun et de ses différences, qui s’appuie sur des méthodes pédagogiques inventives, une façon ludique d’apprivoiser les mathématiques « presque sans s’en rendre compte », un apprentissage de la lecture et de l’écriture innovant.  Pendant la période éprouvante du confinement, l’équipe s’est très vite adaptée, maintenant un lien qui a permis aux enfants de continuer à avancer dans leurs découvertes et apprentissages, en restant soudés.

Tout au long de ces trois années, les enfants nous ont impressionnés, au-delà des compétences acquises et de leur aisance avec les lettres et les chiffres, par la qualité de leurs créations artistiques, de leurs réflexions, par l’attention qu’ils portent aux autres et au monde qui les entourent. Ils ont appris à vivre ensemble, à (s’)interroger, à trouver leur place.

Last but not least, l’irruption régulière de phrases en anglais dans notre quotidien témoigne de la stimulation active d’Amy et de Fleur !

Charles a tissé des liens très forts avec ses maîtresses et avec les enfants, enfants tellement heureux d’aller à l’école. Il y a trouvé « a band of brothers », et gageons que ces quatre mousquetaires là resteront unis comme les doigts de la main. Un seul mot : MERCI!!! Et longue vie à la Maison de l’Enfant et à son projet pédagogique remarquable porté par Véronique et l’ensemble de la (Dream) Team! Vous allez terriblement lui manquer, nous manquer, mais nous sommes persuadés que les liens créés perdureront.

Nathalie, Simon et Charles

Sabrina, maman de Liv et Leia (3 ans à la MDE de la PS à la GS)

Quand on sait que toute la construction, la « fondation » de l’être se construit avant les 6 ans de l’enfant… je ne peux que dire à quel point je suis ravie d’avoir fait le choix, le cadeau et l’investissement de confier mes deux filles, Liv et Leia, entre les mains extraordinaires de la « Team » merveilleuse de la Maison de l’Enfant !

Leur passion, compassion, investissement, concentration, motivation, écoute, créativité, amour pour nos enfants et méthodes donnent de telles « armes » à nos enfants pour apprendre le savoir-être ensemble,se sentir épanouies et en confiance pour devenir des petits êtres en équilibre et bien dans leur peau (avec eux-mêmes et avec les autres ;)).

L’importance que la Maison de l’Enfant donne à la communication, aux sentiments, aux arts, à la créativité,à la culture, la nature et à la sensibilisation à l’environnement en plus des connaissances, est absolument magique et une si belle richesse pour nos futurs petits citoyens du monde…

Mes deux petites artistes créatives et sensibles se sont absolument épanouies dans ce contexte et étaient très heureuses… je pense que c’est le rêve de chaque parent, de voir son enfant heureux! Elles étaient toujours enthousiastes pour y aller car et elles y ont également appris l’envie et la curiosité pour l’apprentissage.

La Maison de l’Enfant aura pour toujours une place spéciale dans notre cœur… au delà d’une école, c’est une petite famille qui nous manquera bien souvent et que l’on sera toujours ravis de retrouver de temps à autre pour échanger sur toutes les belles évolutions de chacun.
Merci encore, on vous aime, vous êtes dans nos cœurs !

Sabrina

 

Isabelle et Philippe, parents de Romane (4 ans à la MDE, de la TPS à la GS)

Chère Team,

Nous souhaitions vous remercier pour ces 4 années exceptionnelles que Romane a passées à la Maison de l’Enfant. Je me souviens de notre rencontre, lors de notre première visite, qui immédiatement nous a enthousiasmé. Nous avons vu Lili intervenir auprès d’enfants qui se disputaient afin de les aider à trouver une solution ensemble. 15 secondes plus tard, les deux enfants avaient trouvé la solution, avant de se faire un câlin et jouer ensemble. Je me souviens Véro que tu nous as expliqué que Lili était une magicienne. Nous l’avions constaté ce jour là et avons eu la certitude que Romane s’épanouirait pleinement à la MDE et qu’il fallait impérativement qu’elle intègre cette école presque trop belle pour être vraie.

4 ans plus tard, nous pouvons assurer que Lili est effectivement une magicienne au talent fabuleux, mais que l’ensemble des membres de la team sont toutes des bonnes fées à la magie foudroyante. Romane, au tempérament hypersensible s’est épanouie dès les premiers jours et a manifesté une joie de vivre et une envie constante d’aller à l‘école qui n’a jamais failli. Tout au long de ces 4 années, nous l’avons vu grandir, s’épanouir, prendre confiance en elle et développer une magnifique empathie vis à vis des autres enfants, notamment des plus petits.

Romane me dit ce qui lui reste de ces années à la MDE, c’est qu’elle y a appris l’empathie, la solidarité et qu’elle s’y est fait des « amis pour la vie ».

Marraine de plus petits en Grande Section, elle s’est prise de passion pour assister les petits. Aujourd’hui en CP, elle a pris une assurance folle pour défendre les plus faibles et est capable de braver ses peurs pour défendre une amie oppressée, elle s’enthousiasme d’aider les plus jeunes (porter leurs cartables, faire leurs lacets) ou pour consoler les plus petits. Elle a incroyablement évolué en autonomie et adore se sentir responsabilisée.

Outre son incroyable savoir-être qui nous rend si fier, elle a acquis de nombreux apprentissages, qui lui permettent d’être parfaitement à l’aise en CP. Dès la moyenne section, elle a manifesté l’envie de lire comme les grands et a appris à très vite (mais de manière adaptée à son rythme), grâce à l’accompagnement constant de Véro et au pré-travail de Lili en PS. Aujourd’hui elle dévore tous les livres de la bibliothèque et de la petite librairie à côté de chez nous. Elle est notamment fascinée par Roald Dahl, Claude Ponti, Shéhérazade ou la mythologie Grecque. Elle se délecte de découvrir de nouvelles curiosités dans son encyclopédie. Grâce à la méthode de Lili, elle est en outre parfaitement à l’aise en mathématiques, domaine dans lequel elle excelle en CP et dont elle est très fière. Elle adore jouer avec les chiffres et réclame des devoirs supplémentaires pour faire des additions, des soustractions ou du calcul mental. Elle adore appliquer ses apprentissages mathématiques dans la vie de tous les jours.

Romane a également pu développer sa passion pour les arts à la MDE. Elle est aujourd’hui passionnée de danse, de musique, de théâtre, de peinture, de chant et adore découvrir de nouveaux artistes.

Je me souviens d’une séance au cinéma qui débutait par une série de publicités. L’une d’elle était consacrée à une exposition sur Miro et je l’entends s’exclamer « Oh maman il y a une expo Miro, il faut absolument qu’on aille la voir »… elle avait 5 ans… 5 minutes plus tard, une autre publicité avec la musique des 4 Saisons. Elle me dit « Oh maman j’adore les 4 saisons de Vivaldi, c’est ma musique préférée »…

J’ai compris ce jour là que l’art était devenu une véritable passion. Si elle baigne dans un milieu artistique à la maison, c’est grâce à la MDE que son intérêt et son goût s’est affiné, qu’elle est aujourd’hui capable de reconnaître une œuvre de Miro, Soulages ou Basquiat. Qu’elle réclame régulièrement à aller voir une pièce, un film, un spectacle de danse, un concert ou une expo. C’est grâce à la MDE que l’art a envahi sa vie et qu’il lui permet de trouver une certaine sérénité.

Outre la lecture, les maths ou les arts, Romane a aussi découvert les joies de la nature, de la forêt, le plaisir de s’engager pour l’écologie (et nous donner des leçons d’écologie !), l’anglais avec Amy qu’elle a tant aimé et même les comédies musicales. La préservation de la planète, des animaux, est désormais ancrée en elle, mais aussi en nous.

Elle a passé les évaluations nationales de CP avec une facilité déconcertante. Son actuelle maîtresse très enthousiaste a été impressionnée par les apprentissages qu’elle a reçu en maternelle, à la MDE. Elle est aujourd’hui moteur de sa nouvelle classe et sa nouvelle enseignante, voyant son envie d’aider les autres, envisage de la nommer tutrice d’enfant à besoins spécifiques.

Mais par dessus tout, ce que nous retenons de ses quatre années à la MDE c’est le lien singulier qui s’est créé entre les enfants, entre les parents et surtout avec la team. Romane y a trouvé des amis en or, qui resteront à jamais dans son cœur. Aujourd’hui elle est toujours ravie de les retrouver en dehors de la MDE et chaque retrouvaille la remplit d’énergie et d’ondes positives.

En tant que maman, j’y ai aussi rencontré des parents fabuleux, des parents avec la même vision de l’éducation, des personnes bienveillantes et riches de générosité qui sont devenus de véritables amis, indispensable à mon équilibre.

Enfin, nous avons trouvé au sein de la team une seconde famille. Nous nous sommes pris d’affection pour chacune d’entre vous : vos conseils, votre écoute et votre opinion ont toujours été d’une importance fondamentale dans l’éducation de Romane. Vous nous avez soutenu, encouragé, rassuré, guidé dans notre rôle de parents. Grâce aux conseils de Véro, de Lili et aux ateliers, nous avons pu améliorer notre vision de la pédagogie bienveillante. La team a aidé Romane à grandir mais nous a aussi aidé à grandir en tant que parent. Romane parle chaque jour de chacune d’entre vous : des câlins et de la douceur de Léo et Amy (ou Kashia dont elle se souvient encore très bien), de l’attention et l’écoute de Véro, des conseils et de l’énergie positive de Lili. Elle demande régulièrement à revenir à la Maison de l’Enfant pour aller se ressourcer. La MDE est à ses yeux un sanctuaire, un temple où elle aime se réfugier, un endroit qui restera à jamais dans son cœur et dans sa tête.

Alors, à vous toutes, MERCI d’avoir arrosé les racines de notre petit arbre, pour qu’il devienne un magnifique chêne centenaire. Merci d’avoir arrosé nos racines de parents et d’avoir été le tuteur qui nous a permis de pousser droit. Merci à chacune d’entre vous d’avoir créer une magnifique forêt au sein de notre famille. Nous conservons de ces 4 années des souvenirs exceptionnels et nous espérons que ces liens si importants à nos yeux perdurons le plus longtemps possible. Nous avons trouvé dans la MDE l’école dont nous rêvions pour notre fille. Si cette école à l’air trop belle pour être vraie, nous pouvons assurer que la MDE est bien réelle et que l’école de nos rêves existe vraiment.

Coralie, maman de Colin (3 ans à la MDE de la PS à la GS)

Quand, à l’âge de 5/6 ans, votre enfant saute de bonheur en recevant en cadeau un livre sur Miro ou Picasso ou pourrait passer des heures entières à vous expliquer avec délectation les techniques de peinture de Basquiat, cela pourrait paraitre un peu « bizarre » pour certains, pour nous, c’est tout à fait « normal » ! Outre cette appétence « hors norme » pour les arts et les sciences, la Maison de l’Enfant apporte bien plus. C’est un environnement de respect, bienveillance, confiance, et de joie. On y apprend à être tolérant, à aimer ses différences et respecter celles des autres, à développer son propre sens critique et à apprivoiser son libre-arbitre.

Après ces trois belles – et trop courtes ! – années, Colin part à l’aventure, équipé d’un couteau-suisse de la vie estampillé « MDE » dans la poche, des souvenirs plein la tête et de vrais amis.

Loïc, papa de Stella (4 ans à la MDE, de la TPS à la GS)

Nous avons choisi cette école après avoir rencontré Véronique au forum de la petite enfance à la mairie de Boulogne. Cette première rencontre avec Véronique de Tilly nous a déjà enjouée. Enfin quelqu’un qui avait un autre point de vue de l’éducation et qui de surcroit appliquait ses méthodes. Restait à venir visiter cette Maison de l’enfant.

Tout y est : l’atmosphère, l’emplacement, et surtout la PEDAGOGIE.

Toutes les personnels qui se sont occupés de Stella ont TOUJOURS étés à l’écoute et ont toujours voulu transmettre les valeur de cette école.

Le « Pure potentiel » de chaque enfant qui restera gravé à vie dans l’esprit de nos enfants, cette construction de la confiance en soi et cet altruisme remarquable.

Nous avons pris un plaisir infini a voir notre fille évoluer au fil des années mais surtout de savoir que nous avions, grâce à cette école, une équation parfaite que nous ne trouverions nul par ailleurs.

BIENVEILLANCE

INSTRUCTION

AMOUR

PARTAGE DE CONNAISSANCES

ECOUTE de chacun

Nous sommes tellement heureux d’avoir fait ce choix ainsi que d’avoir été « accueillis » par Véronique. Et oui nous avons aussi notre histoire, et nous sommes aussi heureux que Véronique nous ai ouvert ses portes a ce moment particulier de notre vie. Pour cela encore Véronique, MERCI.

Si vous recherchez une école alternative, basée sur la bienveillance et l’altruisme, la prise de confiance en soi et la compréhension de la vie. Venez à la maison de l’enfant. Toute l’équipe de Véronique y joue un rôle a part entière. Que d’émotions et de partage. Lily, Casha, Léonie, Amy. Merci pour tout cet amour inconditionnel que vous donnez à nos enfants.

Je vous souhaite à toutes le meilleur à jamais. Nous ne vous remercierons jamais assez pour tout ce que vous nous avez donné et transmis comme magnifiques valeurs à notre enfant. Pour son bien être et son évolution.

Dans l’espoir de vous revoir bientôt.

Loïc

Carl et Clémence, parents d’India (3 ans à la MDE de la PS à la GS) et d’Andrea (1 an à la MDE en PS)

Message d’amour à Vero et à la Team

Avoir nos deux enfants à la maison de l’enfant, c’est le plus beau des cadeaux que nous leur avons offert pour la vie, et le plus beau cadeau que nous nous soyons offert en tant que parents.

Notre gratitude est à peu près aussi grande que 15 000 fois le tour de la Terre. Merci pour tout ce que vous avez donné à nos enfants: un amour inconditionnel, la bienveillance, en leur apprenant à gérer leurs émotions, à grandir en exprimant tout leur potentiel, à vivre avec les autres dans la joie, le respect, l’empathie. Ils ont découvert de fabuleux artistes dont ils se sont passionnés tellement l’univers de ces artistes était bien raconté. Ils ont expérimenté que « tout est possible », et vous les avez aidé à mieux se connaître et à avoir confiance. Vous les avez ouvert sur tellement de domaines qui vous habitent et vous passionnent.  Dont certains qui m’avaient barbé enfant à l’école, et dont je me suis prise de passion grâce à vous (notamment la préhistoire avec Lili).

Vraiment merci du fin fond du cœur pour avoir pris si bien soin d’eux comme si c’était vos enfants, et de leur avoir permis de s’épanouir et de vivre des années de pur bonheur à l’école, avec tous leurs copains. Ils auront des paillettes dans les yeux toute leur vie en repensant à ces années à La Maison de l’Enfant, et nous aussi.

Vous êtes toutes de vraies pépites aux pouvoirs magiques! Un grand merci à Vero d’avoir créé cette école magnifique, d’y insuffler sa passion et son énergie positive chaque jour, et de la rendre chaque année encore plus innovante.

Vous allez nous manquer infiniment, nous sommes très tristes de quitter la Maison de l’Enfant. Mais on garde contact et le chemin continue, ensemble!

Carl et Clémence

 

Aude, maman de Marin (1 an à la MDE en MS)

Quand nous avons découvert la pédagogie de la Maison de l’enfant, nous voulions à tout prix que notre fils Marin puisse y suivre sa scolarité. Puis nous avons rencontré l’équipe, et le coup de foudre a opéré. Et c’est l’un des meilleurs choix que nous ayons fait depuis que Marin est né ! Pourquoi ? La liste des raisons est longue ! Nous pourrions parler de l’incroyable ouverture au monde offerte aux enfants : les arts, la société, la nature, l’espace… Ou de la précieuse bienveillance de toute l’équipe qui enveloppe si bien les enfants et leur permet de libérer en toute confiance leur potentiel ! On encore des outils de communication et des clés de compréhension de soi et des autres avec lesquels ils repartent après une année à l’école.

Nous avons vu notre Marin s’épanouir dans ce terreau si fertile. Une anecdote : Cet été, Marin hésite à entrer dans la mer, qui est bien agitée. Les vagues impressionnent. Je le vois se dire à lui même « Couchée, peur, couchée peur. » Puis respirer un bon coup, et courir dans l’eau! De retour sur la plage, il est tellement heureux d’avoir trouver les ressources en lui pour vaincre sa peur.

Ces petits miracles, c’est à l’équipe de la Maison de l’Enfant qu’on les doit.

Merci à vous et longue vie à la Maison de l’Enfant !

 

Stéphane, papa de Rafaël (3 ans à la MDE de la PS à la GS)

Rafaël a passé 3 ans extraordinaires à la Maison de l’Enfant !
Il est arrivé en petite section plutôt timide, mais très vite il a pris de l’assurance grâce aux chorégraphies de Michael Jackson, le gout de l’art avec Niki de Saint Phalle, Picasso ou Magritte, et la conscience écologique à travers l’étude de l’Antarctique, de la forêt (saviez-vous que les arbres communiquent entre eux?!) ou des Bonobos.

Il a de solides notions d’anglais qui lui permettent de chanter les Beatles autrement qu’en yaourt, car Amy ne leur parle qu’en Anglais !

Il a appris que les erreurs nous permettent d’avancer, que la bienveillance s’applique à tout moment et que s’exprimer en toute liberté permet de nous libérer. Il est entré en CP dans le publique armé de cette soif d’apprendre, en sachant lire et compter !
Bref, je souhaite à tout enfant la chance de passer par la MDE.

Stéphane, papa de Raphaël

 

Catherine, maman d’Emma (3 ans à la MDE de la PS à la GS)

Comment clôturer une expérience de trois ans à la Maison de l’Enfant?… Peut être, comme elle a commencé…

Une découverte à l’occasion des Portes Ouvertes, une rencontre avec Véronique de Tilly, une directrice pas comme les autres..

Son énergie et la passion qui l’anime dans toutes ses missions, transperçaient son regard pur et franc, et nous avons été frappés par l’enthousiasme que cette femme encore inconnue mettait dans cette mission éducative, ce projet d’une vie, bien au-delà de toute forme de travail…

Conquis mais pragmatiques, nous ne nous attendions pas à ce que nous allions découvrir…

Mais c’est toute l’équipe dans son ensemble qui semblait sous l’emprise de cet étrange virus, virus de passion, d’implication de toute leur personne, et par-dessus tout, ce virus extraordinaire d’amour à l’endroit de tous nos petits dans le respect de ce qu’ils sont et dans l’espoir de les faire grandir au travers de ce qu’ils portent de meilleur…

Voilà.. quelques sorties d’école après, et nous étions contaminés, accros à la MDE, avec déjà cette angoisse sourde qui grondait: et après ça, c’est quoi l’école…?

Car il s’agit bien là de ce que nous retenons de fondamental dans cette expérience riche de trois années: l’école, elles l’ont réinventée.

De programmes académiques enrichis et abordés au niveau de l’enfant, de méthodes basées sur le plaisir, la découverte et l’expérimentation pour un meilleur apprentissage, de la découverte pour chacun de ces enfants de qui ils sont et de tout ce dont ils sont capables sans limite d’aucune sorte, sans pollution sociétale ou sociale d’aucune sorte, voilà une équation que bine peu d’établissements connaissent.

A la Maison de l’Enfant, chaque enfant a le droit d’être et de devenir ce qu’il souhaite.

Ces valeurs hors normes portées par le respect de l’autre, l’ouverture au monde et aux autres, l’apprentissage de matières moins académiques mais si enrichissantes comme l’art, l’empathie, le rapport aux animaux, le respect de la nature, l’expression corporelle a épanoui notre enfant plus que nous ne saurions dire…

A l’instar de ce qu’elle apporte au monde de l’éducation, la MDE a semé chez nos enfants, ces petites graines d’or qui ont renforcé leur estime de soi, leur confiance en soi, leur acceptation de l’autre, leur sens de l’engagement pour les causes qui leur tiennent à cœur et leur gout de l’apprentissage avec plaisir…

La Maison de l’Enfant mérite son nom. Elle l’incarne en faisant des enfants des individus à part entière dont l’expression, les idées, l’être tout entier est accueilli et respecté comme n’importe quel autre individu, peu importe son âge, son savoir, son expérience de vie… Grâce à la MDE, nous aussi parents avons appris que nous pouvons communiquer avec nos enfants avec douceur et écoute sans que cela affaiblisse notre autorité, sans que cela ne diminue ni le respect ni les bonnes manières.. tout au contraire… Pionniers de l’éducation non violente, ils ont inclus dans leurs apprentissages du quotidien cette empathie, cette bienveillance et cette écoute que les enfants savent identifier instinctivement avec reconnaissance et respect.

Bref… Il n’y aura jamais assez de « Mercis » pour vous dire notre reconnaissance d’avoir fait partie de cette aventure humaine hors du commun.

Nous en sortons plus forts, plus ouverts, plus exigeants aussi sur les rapports aux autres et sur les systèmes scolaires en place.

Emma y est entrée timide. Elle en ressort pleine de leadership, exprimant sans gêne aucune ses idées, ses opinions, sachant écouter celles des autres.

Elle est pleine de toutes ces chansons, expositions, discussions, découvertes et expériences de vie fabuleuses vécues aux côtés de ses camarades et de ses enseignantes, tels les comédies musicales, le message à l’ONU, la réalisation de projets pour la planète ou pour sauver les Bonobos….

Emma en sort éco-citoyenne à part entière, engagée, intéressée par tout ce qui se fait dans le domaine,

Emma en sort comprenant parfaitement l’anglais et s’exprimant avec aisance dans un pays anglo-saxon, ayant ainsi pu intégrer une école bilingue et avoir soif de poursuivre l’apprentissage d’autres langues…

Les matières académiques lui sont d’une facilité déconcertante tant les méthodes pédagogiques innovantes de la MDE l’ont menées à un niveau au-delà du CP…

L’envie d’aller à la rencontre de l’autre en l’acceptant tel qu’il est, ont rendu infiniment facile son intégration dans une nouvelle école faite de multi-nationaux…

Quant à Véronique de Tilly, la Directrice, non contente de suivre son chemin et de s’asseoir sur ses acquis, j’ai pu constater en ma qualité de membre du Conseil d’administration pendant deux ans, combien cette énergie est sans cesse renouvelée et mise au service de nouvelles idées, de nouveaux projets pour aller toujours plus loin…

Parce que nos enfants sont notre avenir, il était fondamental pour nous d’investir auprès de celles et ceux qui sauraient porter avec justesse et qualité ces jeunes années qui façonnent tant et tant… Entourés par ailleurs de l’amour des leurs, que leur apporter de plus précieux que de partir à la découverte de qui ils sont avec assurance et autonomie et les entrevoir déjà, acteurs du monde de demain…

Chère Véronique, chère Team, Lily, Amy, Kashia et Maria aussi, un immense merci du fond du cœur d’être ce que vous êtes et de donner ce que vous donnez, sans jamais compter à tous ces enfants… C’est une vocation, un véritable sacerdoce à ce stade… Soyez certaines que ces petits vous gardent une place incroyablement privilégiée dans leurs cœurs et  sauront se souvenir de ces expériences extraordinaires d’amour et de vie, vécues à vos côtés…

Longue vie à la MDE, puisse-t-elle faire des « petits » pour permettre à tous les enfants de connaître pareille expérience de vie.

Amicalement,

Catherine maman d’Emma

Myriam et Laurent, parents de Corentin et Julien (4 ans à la MDE de la TPS à la PS)

Nos deux enfants, Corentin et Julien ont passé chacun quatre merveilleuses années à la maison de l’enfant.

La pédagogie développée par la directrice Véronique de Tilly, leur a permis pleinement de s’épanouir, de grandir en ayant confiance en eux tout en aiguisant leur curiosité. Les enfants apprennent également à écouter et respecter les autres.

Julien notre benjamin est un petit garçon qui a nécessité un suivi médical important : les maîtresses ont toujours très attentives aux difficultés qu’il pouvait avoir et au regard que les autres enfants pouvaient porter sur lui. Nous avons pu constater que progressivement il prenait confiance en lui. Nous sommes tout particulièrement reconnaissants à l’équipe pédagogique de la bienveillance portée sur Julien et de nous avoir aidé à prendre les bonnes décisions.

La maison de l’enfant a ceci de magique que chaque enfant y trouve sa place, quelle que soit sa personnalité, ses goûts et ses compétences. La maison de l’enfant permet de tirer de chacun le meilleur de lui-même et d’exprimer au mieux ses compétences, tout en enseignement certaines règles permettant de préserver la vie de groupe.

Corentin notre aîné était mis en avant sur la lecture, je me souviens d’un petit garçon dont les talents de batteur nous ravissaient à chaque spectacle de Noël ou de fin d’année. Les apprentissages en petits groupes, qui restent les mêmes d’une année sur l’autre favorisent le développement de ces compétences tout comme la vie de groupe : les enfants travaillent en confiance et la solidarité du groupe permet à chacun de gagner en confiance.

Les règles de vie commune sont également bien présentes et la  pédagogie développée insiste beaucoup sur le respect de chacun des enfants et la vie de groupe. Véronique nous aide aussi nous parents dans les moments qui peuvent être délicats, ses conseils (choix de l’école primaire..) sont toujours judicieux.

Nous avons également choisi d’inscrire nos deux enfants dans cette école pour l’accent mis sur l’ouverture aux arts et aux sciences au travers d’expositions. Les maîtresses ont toujours le soin de préparer les enfants à celles-ci et savent avec grand talent tirer de la vie d’un artiste ce qui touchera les enfants et leur donneront envie de découvrir un peu plus les artistes. Sur le plan des apprentissages l’année qui s’achève a été exceptionnelle : toute l’équipe pédagogique a su parfaitement impliquer les enfants autour du film « Il était une forêt ». Ils sont devenus des défenseurs des arbres, prenant conscience du monde qui les entoure. Ils ont su mêler leur intérêt scientifique à l’art au travers l’organisation d’une vente aux enchères.

Par ailleurs, Véronique de Tilly a, cette année, proposé aux parents des réunions sur les expositions, films étudiés avec les enfants afin que nous puissions au mieux partager leurs découvertes. De même les longs comptes rendus que les maîtresses réalisent tous les trimestres permettent aux parents de suivre les découvertes et apprentissages de toute la classe. La lecture du dossier avec les enfants permet de nombreux échanges et il est possible d’introduire une continuité entre l’école et la cellule familiale.

Nos enfants ont également pu s’initier à l’anglais au travers l’apprentissage de chansons. Cette année, Amy, une intervenante anglaise a permis également aux enfants de faire d’énormes progrès en anglais. Mais bien plus que l’introduction à une langue étrangère, Amy leur a donné à voir une autre culture en leur parlant de son pays. Cette ouverture sur le monde est aussi favorisée par la présence d’enfants de nationalités différentes. L’école ne cherche pas à gommer les différences de culture mais à ce que ces dernières deviennent source d’enrichissement.

Nous quittons donc la maison de l’enfant, nous parents en étant particulièrement nostalgiques. Il sera très difficile de trouver une telle structure où chaque moment de la journée, du repas aux séances de travail sera source de joie, de découvertes et d’épanouissement.

Nous sommes très reconnaissants à l’ensemble de l’équipe éducative d’avoir su accompagner nos deux enfants dans leurs premiers apprentissages et de leur avoir donné confiance et envie de s’ouvrir aux autres et au monde. Cet épanouissement ne peut se faire qu’au prix d’un investissement extraordinaire de chacun des membres de l’équipe éducative et de la directrice, Véronique. Du fond du cœur nous remercions Véronique, Lili, Amy et Johanne, heureux de savoir que d’autres enfants s’épanouiront auprès d’elles. Longue vie à la maison de l’enfant.

error: Content is protected !!