« La Minute de Véronique »-« Bonjour Le Monde » au Cinéma Landowski avec les MS et les GS- 12 décembre 2019

 

Boulogne est une ville aux mille ressources ! Ses deux cinémas accueillent des groupes scolaires dans la matinée pour des projections de films qui accompagnent un projet pédagogique de l’école !  C’est ainsi qu’ayant repéré en octobre un film d’animation fabuleux, Bonjour Le Monde, j’ai contacté le cinéma Landowski pour leur demander une projection pour les MS et GS. J’ai été très bien reçue et nous avons conclu de nous retrouver le 12 décembre au cinéma avec notre petite troupe.
Les MS et les GS sont infiniment sensibilisés au développement durable, à la découverte et à la protection de la nature. J’étais donc sûre que le thème allait les passionner. Je me régalais à l’avance de leurs réactions ! J’ai bien préparé mon sujet en leur parlant des dix animaux d’eaux et de forêts qu’ils allaient voir naître, grandir, se poursuivre et s’observer. Chacun d’eux poursuivant un rêve ! Ainsi le Hibou moyen-duc, la salamandre tachetée, le Castor d’Europe, le Grèbe huppé, le Martin-pêcheur, le Butor étoilé, le Brochet, la Tortue, la Noctule de Leister et l’Anax empereur devinrent des compagnons formidables pour les enfants, avant même la projection, grâce à toutes les connaissances qui étaient maintenant les leurs ! Le jour ‘J’, les enfants étaient enchantés de se retrouver dans une salle de cinéma, rien que pour eux ! Je n’imaginais pas cependant que leur attention allait être totale pendant toute la séance : je les ai vus, captivés, les yeux rivés sur l’écran, ne bougeant pas une seconde, dans un plaisir immense ! Ils ont adoré ‘Bonjour Le Monde’ ! Leurs retours ont été fascinants. Les enfants ont exprimé des foules de choses et de ressentis. Ils ont su exprimer leur compassion, leurs émotions devant la beauté du Monde et du bonheur d’être là sur notre planète sublime, ensemble, avec tous les êtres vivants. Tous étaient sous le charme ! Les animaux merveilleusement réalisés et si vivants leur ont fait réaliser la réalité de la compétition, des enjeux, des astuces dont il fallait faire preuve pour défendre ses petits en rester en vie. En même temps cette ‘immersion’ dans la nature était tellement éblouissante que nous avons tous eu, petits et grands, l’impression de vivre une aventure exceptionnelle et d’être partis très loin ! Les dessins qu’ils ont réalisés m’ont vraiment émue tant ils étaient précis dans les détails qui les avaient touchés et dans la poésie qu’ils y ont mis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis :
Réalisées en papier mâché, les délicates marionnettes prennent vie en stop-motion, dans de superbes décors colorés, pour raconter aux petits et aux grands la vie de la faune et de la flore de nos campagnes et les sensibiliser à la préservation de la nature et à l’équilibre des écosystèmes. Une œuvre où les marionnettes, les sculptures, la peinture et l’animation réinterprètent la Nature, pour nous la faire redécouvrir comme nous ne l’avons jamais vue !

Critique de Télérama :
Réinventer la nature en stop motion (l’animation image par image) et en papier mâché : c’est le beau projet de ce film pour enfants (y compris les plus petits), qui nous fait voyager du fond des eaux jusqu’au faîte des arbres pour redécouvrir les animaux : poissons, oiseaux, grenouilles… Tout un peuple de marionnettes colorées s’éveille, s’ébat — et philosophe même, grâce aux voix off des comédiens — dans des décors d’une minutie radieuse. Un superbe bestiaire, original et malicieux.

Articles en relation

error: Content is protected !!