« La Minute de Véronique » – Pauline Ohrel au Musée Paul Belmondo avec les GS et les MS – 8 octobre 2019

 

 

Le Musée Paul Belmondo à Boulogne-Billancourt invitait cette saison dans son antre et son jardin une artiste sculptrice merveilleuse qui jongle avec la poésie et l’exigence, la légèreté et la sensibilité dans un déploiement de bronzes, de terres et d’œuvres en grillage toutes plus belles et fascinantes les unes que les autres. Ayant adoré découvrir ses œuvres un dimanche de septembre, il m’a apparu comme une évidence que les œuvres de Pauline Ohrel avait su prendre possession de ce lieu magique et qu’elles allaient enchanter ma petite troupe de MS et GS.

 

 

 

Ni une ni deux, j’ai contacté la galerie Mondapart de Boulogne qui expose régulièrement cette sculptrice et j’ai eu la joie d’entendre sa charmante directrice, Isabelle Lefort, spécialiste hors pair de Pauline Ohrel qui a été très à mon écoute ! Je lui ai exposé mon projet d’emmener les enfants de la Maison de L’Enfant au Musée Paul Belmondo et lui ai demandé si elle pensait que les enfants pourraient rencontrer Pauline Ohrel, à l’école ou au Musée.

Et chance formidable pour les enfants, grâce à notre adorable intermédiaire, Pauline Ohrel acceptait de les piloter dans le Musée pour présenter ses œuvres !

Mardi 8 octobre, les enfants ravis de leur sortie, rêvaient de découvrir les œuvres de Pauline Ohrel dont je leur avais parlé et de faire des rapprochements avec les œuvres de Calder ou Giacometti qu’ils avaient appréciés dans les catalogues de la Maison de L’Enfant.
Les voici partis dans l’après-midi avec les accompagnateurs, Amy et moi-même pour attraper le bus 123 et arriver à 15h au Musée Belmondo.

Et là !! Quel enchantement chez les enfants !
Le Château Buchillot abritant un Musée Belmondo magnifique ! Les œuvres de Pauline en grillage dont les balancements dans l’espace et les ombres produites faisaient naître d’autres figures et d’autres perspectives ! Un ailleurs mystérieux et sublime qui s’offrait à nos visiteurs sous le charme du lieu et des œuvres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pauline a accueilli les enfants et leur a présenté ses œuvres : des oiseaux gracieux et lumineux volant dans l’espace du jardin, des girafes tendres et ravissantes qui pulsaient de vie dans leur métal aéré, des silhouettes d’amoureux d’une vie étonnante…

Un cache-cache follement amusant pour les enfants qui cherchaient à repérer les œuvres de Pauline, parmi celles de Belmondo, puis en goutaient la beauté, l’élégance et la force.

Quelle joyeuse journée qui a marqué les enfants et leur a donné l’envie de créer à leur tour des sculptures en grillage. Peut-être Pauline Ohrel viendra-t-elle retrouver les enfants à La Maison de L’Enfant si son emploi du temps le lui permet ! Ce serait formidable !! A suivre !!

Texte…

Articles en relation

error: Content is protected !!