« La minute de Véronique »- Exposition avec les MS et les GS « A Year In Normandie » David Hockney au Musée de l’Orangerie-mardi 16 novembre 21

 

David Hockney est un des chouchous de La Maison de L’Enfant ! Une œuvre monumentale, peinte à sa façon, réalisée par les enfants en 2017 à la suite de leur visite au Centre Pompidou, trône au centre de l’open space de l’école !

Revoir revenir David Hockney à Paris, qui plus est au Musée de l’Orangerie, m’emballe complètement ! Et oui, une de nos merveilleuses mamans y travaille et propose de faire venir la petite troupe des MS et GS un jour de fermeture au public du Musée !! mais quelle joie ! C’est exceptionnel, le Musée rien que pour nous ! David Hockney et son œuvre ‘A Year In Normandie’ pour l’unique regard des petits loups, en aucun cas gênés par une foule de grandes personnes ! Mais quelle chance rare !

Invitée au vernissage, au mois d’octobre, par la maman-amie du Musée de l’Orangerie, la gigantesque frise de David Hockney, longue de 90 m, me saisit le cœur ! Quelle fougue, quelle ode à la vie, quelle énergie !  L’œuvre, dessinée sur un iPad, – oui un iPad ! David Hockney utilise ce médium avec talent depuis 11 ans ! Il adore les nouveautés technologiques qui lui ouvrent de nouveaux horizons. – est saisissante ! Ultra contemporaine dans sa touche, tout en étant intemporelle. Elle subjugue cette œuvre, car même sans aucun relief de matière (peinture à l’huile, acrylique…,) puisque imprimée, les couleurs y sont vivantes, le relief est bien présent et la nature sublimée ! Cette œuvre déborde de paix et de joie ! Oui, on peut vraiment la palper cette joie de vivre de l’artiste dans ces lieux ravissants du Pays d’Auge, dans cette nature que l’on sent follement aimée pour le miracle de sa beauté, tout au long de l’année. Ce qui me saute aux yeux, c’est la jeunesse et la fraîcheur de David Hockney, jeune-homme de 83 ans ! La nature que nous donne à voir David Hockney ne m’a jamais parue aussi essentielle et émouvante !!!

Je me régale d’emmener les enfants sur les traces de cet immenses peintre-poète !
Je leur raconte sa Normandie, son coup de foudre devant la Tapisserie de Bayeux longue de 70 m – que les enfants découvrent grâce à Internet -, et son envie qui en a découlé d’avoir une petite maison en colombages tout prêt du ravissant micro village de Beuvron en Auge pour vivre au rythme des saisons du Pays d’Auge pendant une année et réaliser une frise à son tour.
Je parle de l’enfance de David Hockney et je montre aux enfants les fameuses piscines, les portraits, le parcours artistique de David Hockney qui font sa notoriété pour qu’ils aient suffisamment de connaissances avant de venir voir l’exposition au Musée de l’Orangerie. Les enfants sont des fans absolus !!!

Un jour, je déplie le catalogue ‘A Year In Normandie’, immensément long, qui fait une fois et demie la longueur de l’open space, donc presque le tour de la classe. C’est spectaculaire ! les enfants stupéfaits de ce tableau gigantesque se mettent spontanément accroupi ou à genoux pour faire tout le parcours en captant et s’émerveillant de chaque détail ! j’étais si heureuse car je voyais mes petits loups enchantés de découvrir l’œuvre ! Je les voyais l’apprécier et s’en imbiber !!!

Les jours qui ont suivis, les enfants ont décidé de peindre leurs arbres d’automne dans une nature telle qu’ils se l’imaginaient et dans la plus grande liberté. La quête des objets de la nature, la passion pour les arbres commençaient !

Le mardi 16 novembre les enfants étaient fous de joie à l’idée de se rendre au Musée de l’Orangerie ! Ils étaient ravis de se rendre dans le jardin des Tuileries et attendaient avec impatience le car municipal qui devaient nous emmener à notre rendez-vous ! Un déplacement en car reste un voyage avec ses imprévus ! Nous avons attendu le car plus d’une heure !!!!!! Mais heureusement il faisait beau et les enfants, adorables, ont fait preuve de beaucoup de patience – j’étais fière d’eux et je les ai félicités ! – et le car a fini par apparaitre !!

C’était fou d’être seuls accueillis au Musée de l’Orangerie !! Bien sûr, j’avais parlé aux enfants des Nymphéas de Claude Monet, j’avais fait le parallèle avec l’œuvre de Hockney et nous avons passé un bon moment à les admirer. Puis direction la frise de David Hockney qui a quand même surpris les enfants par son ampleur ! Qu’ils étaient heureux devant la frise ! Chacun de choisir la saison et les détails qu’ils préféraient ! Photos et encore photos !! Les enfants étaient ‘chez eux’, avec David Hockney leur nouvel ami !! Beaucoup d’œuvres des petits loups allaient voir le jour !!!

A suivre !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles en relation

error: Content is protected !!